29 septembre 2017

Mémoires, pages 48 à 50 / 311

Souvent, à la saison froide, mon arrière grand-père nous préparait des gaufres pour quatre heures. Je le revois encore, penché au-dessus de sa cuisinière à gaz le couvercle refermé. S'activant autour de son gaufrier antique, moi et ma sœur – mon cadet ne les a pratiquement pas connu – assis à la table de la cuisine. A travers la fenêtre, le ciel était bas. De gros nuages noirs s'accumulaient derrière l'horizon. La plaine disparaissait sous un tapis de neige. En y songeant, j'ai l'impression que c'était il y a mille ans, tellement... [Lire la suite]

30 juin 2017

Changement de cap, seconde partie :

Dès lors, à partir d'aujourd'hui, je vais légèrement modifier mon organigramme de publication de textes. Car j'ai trois gros chantiers en cours. Le premier est celui que j'ai débuté il y a plus d'un an désormais. Je progresse lentement parce que, des trois, c'est le pus ardu. C'est celui pour lequel ma concentration, mon attention, mes investigations, mes réflexions, doivent être maximales. Il s'agit des « Origines idéologiques et ésotériques du Nazisme ». Pour l'instant, j'en ai écris 175 pages, sur les 500 qu'il doit... [Lire la suite]
14 juin 2017

Mon sacerdoce, seconde partie :

Par contre, je souhaite souligner ceci ici afin de répondre à des critiques que je reçois de temps en temps. Car celles-ci sont répandues lorsque je publie un long texte ici ou ailleurs sur Internet : quand j'écris un article, exposé, ou autre, destiné à être partagé sur les réseaux sociaux ou ailleurs, je n'effectue jamais de relecture ; contrairement à mes ouvrages destinés à être envoyés à des éditeurs. En effet, si je m'y employais, je n'aurai plus de temps à consacrer à la poursuite de la rédaction de mes livres en... [Lire la suite]
25 mars 2016

autobiographie, pages 62 à 64 / 312

Les coins où ma mère nous a le plus fréquemment permis de gambader étaient ailleurs. Ils étaient constitués d'immenses sapinières au milieu desquelles se matérialisaient pistes et tracés sinueux. L'un d'eux, avant d'atteindre les arbres les plus proches, partait vers la forêt où mon arrière grand-père nous transportait jadis dans le but d'y cueillir des champignons. Le précédait et le terminait deux passages canadiens. Les enjamber ne nous posaient aucun problèmes. J'avais beau être assez maladroit à cause de mon handicap, surtout... [Lire la suite]
14 janvier 2016

Don de soi à l'être aimé

Jamais le Monde n'a porté en son sein de Créature aussi, belle, aussi désirable, aussi charmante, que toi, mon Aimée. A chaque fois que je pose les yeux sur toi, je ne peux m'empêcher de remercier ce Créateur Universel. Car c'est lui qui m'a offert cet insigne privilège de t'idolâtrer. Et si je pouvais bâtir mille Temples d'Or et d'Argent destinés à te vénérer, je les élèverai sans hésiter. Si je pouvais clamer à la face de nos Déités ces vers enchantés, afin de me permettre de t'élever comme jamais au-delà de ces cimes enneigées,... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
15 août 2012

Lettre à mes beaux-parents :

Danielle, Bébert,   De la même manière que Vanessa vous a écrit une lettre afin de vous faire part de son ressenti, de sa vision de sa vie, de son avenir, de ses besoins et de ses décisions, je profite, moi aussi, de l’occasion pour prendre la plume et vous informer d’un certain nombre de choses. Tout d’abord, j’espère que vous aurez pris le temps de lire la lettre de Vanessa en entier. Elle a mis beaucoup de temps pour la rédiger. Elle y a mis tout son cœur, et elle a beaucoup pris sur elle parce que son but – comme le mien... [Lire la suite]