28 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 987 à 988 / 1803 :

Dès les premières années du siècle, la découverte de voies nouvelles, vers les Indes occidentales et l’Inde orientale, entraîne une révolution économique. En 1503, Vasco de Gama rapporte à Lisbonne un chargement de poivre sans précédent : 30 000 quintaux. Deux hommes – bientôt rivaux – se partagent le monopole sur les épices : Francisco de Almeida et Alfonso de Albuquerque. Tous deux édifient l’Inde portugaise, mais Albuquerque éclipse son rival en le supplantant comme vice-roi des Indes en 1508. Il s’empare de Goa en... [Lire la suite]

04 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 963 à 964 / 1803

Louis continue donc de répandre ses subsides et il asphyxie le Téméraire en poussant la banque Médicis à lui refuser tout crédit. A Grandson, le 2 Mars 1476, les troupes bourguignonnes sont surprises par les Suisses. Le Téméraire n’est sauvé que par la richesse de ses bagages sur lesquels se jettent les montagnards éblouis. Le Bourguignon reforme aussitôt une nouvelle armée et la risque au siège de Morat, où les Suisses l’acculent aux rives du lac : 10 000 hommes sont massacrés, le Téméraire s’échappe de justesse. Charles n’a... [Lire la suite]
08 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 918 à 920 / 1803

Un jour de 1382, alors qu’il est toujours un étudiant à la Faculté de Paris, Nicolas Flamel achète un très grand et très ancien Livre enrichi d’enluminures. Pour deux florins, un Initié inconnu le lui vend sur le pas d’une porte cochère de l’Université.   Une fois de retour chez lui, Nicolas Flamel examine l’ouvrage, détaille chacune de ses particularités. Il s’aperçoit alors presque immédiatement que sa couverture est de cuivre bien délié ; qu’elle est gravée de lettres et de figures étranges en relief qui ressemblent... [Lire la suite]
16 mai 2016

Quête initiatique

Ce n'est pas parce que je crois en quelque chose que je dois tout accepter au nom de ma foi. Ce n'est pas parce que je ne suis qu'un être humain, imparfait et le plus souvent ignorant, que je dois m'imaginer que la perfection est de ce monde… ou d'un autre. Ce n'est pas parce que je suis en quête de savoirs, de sagesses, et d'élévation spirituelles, que je dois supposer que ceux et celles qui ne pensent pas comme moi sont des incompétents.   Je ne suis qu'un homme, rien de plus, rien de moins. Je suis à la fois faible et... [Lire la suite]