02 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 910 à 911 / 1803

En 1306, Weden Ara’ad d’Ethiopie – le fils de Yagba Zion -, envoie une ambassade d’une trentaine de personnes en Avignon. Celle-ci y rencontre bientôt le pape Clément V. Elle lui présente ses respects en compagnie de 74 rois et d’innombrables princes. Elle le prévient que les membres de l’Ordre du Temple en poste dans leur pays, préparent un plan afin de s’emparer de l’Arche d’Alliance. Et ils affirment que ceux-ci aimeraient ramener la Relique dans une de leur Commanderies française.   Aussitôt, Clément V prend peur. Il... [Lire la suite]

01 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 908 à 910 / 1803

France, XIVème siècle :   Vers 1300, une inquiétude diffuse saisit les esprits. La démographie plafonne et la population commence à décroître. Le nombre d’enfants par famille diminue ; on se marie généralement plus tard, ce qui réduit encore la période de fertilité des couples et augmente le nombre des célibataires. En outre, des difficultés de subsistance apparaissent : tout a été mis en culture, mme les terres les plus pauvres ou les plus froides. Tout est occupé par les céréales – seigle, orge, méteil –... [Lire la suite]
30 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 322 à 324 ; Je suis furieux, Cinquième partie :

Ce texte, je l'écris sous le coups de l'impulsion, et de la colère dont je suis la proie depuis hier soir ; à l'issue de cette conversation avec la personne que j'ai mentionnée plus haut, mais dont je tairais le nom. De fait, je ne me suis pas relu. Et je suis sûr que celui-ci a des longueurs, des fautes de français, des répétitions, etc. Ce n'est pas grave, c'est juste un texte d'impulsion. Quand j'écris un livre, une nouvelle, ou mes « origines occultes du Nazisme », je me relis au minimum une dizaine de fois, avant... [Lire la suite]
30 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 907 à 908 / 1803

Ce climat de luttes politiques incessantes n’empêche pourtant pas le développement de la brillante Renaissance italienne. D’une certaine façon, il le favorise même, chaque cité voulant rivaliser avec ses voisines par le faste de sa production littéraire et artistique. Princes, communes et églises engagent dans leurs chancelleries des hommes de lettres qui servent leur propagande et lancent des guerres idéologiques presque aussi décisives que celles menées par les condottieri. Ainsi, la multiplicité des pouvoirs politiques permet à... [Lire la suite]
29 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 321 à 322 ; Je suis furieux, Quatrième partie :

Et encore, si ce n'était que moi, je serai moins en colère. D'accord, elle ne s'est pas un instant intéressé à ma production. Et pourtant, elle est nombreuse ; je publie des textes tous les jours. Elle est occupée par la rédaction de ses propres œuvres, je peux le comprendre et l'accepter. Mais quand on y songe, cela veut dire que les autres, si ce n'est ceux et celles sur lesquels elle se penche, ne sont pas dignes de sa mansuétude. Les centaines ou milliers de collègues – qu'ils aient du succès ou non -, qui travaillent dur... [Lire la suite]
27 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 318 à 319 ; Je suis furieux, Seconde partie :

Je l'ai débuté il y a quelques mois – au mois de Novembre dernier, si mes souvenirs sont exacts -, et j'en ai déjà retranscrit un peu plus de 110 pages. Au final, je pense qu'il devrait contenir, au minimum, près de 500 pages. C'est un travail monumental, exigeant, nécessitant concentration, réflexion, attention, connaissances dans mains domaines pas toujours directement liés au Nazisme – Histoire, philosophie, évolution de la société européenne au cours de ces derniers siècles, religion, etc. C'est à la fois épuisant nerveusement,... [Lire la suite]

27 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 904 à 906 / 1803

Empire Byzantin, XIVème siècle :   A partir de la seconde moitié du siècle, les Ottomans parviennent à prendre Gallipoli, ville située sur la rive européenne du détroit des Dardanelles ; cette tète de pont leur permet de bientôt occuper plus la moitié des Balkans, aux dépens des Bulgares, des Serbes, et de Constantinople.   Mais, au moment où les Ottomans franchissent les Dardanelles, l’Empire connaît une très grave crise politique et spirituelle, qui prend le pas sur le souci de défense extérieure. La guerre... [Lire la suite]
26 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 316 à 318 ; Je suis furieux, première partie :

Hier, il y un fait qui m'a particulièrement irrité, je l'avoue. En effet, depuis quelques temps, je diffuse un lien sur le mur de la plupart de mes correspondants. Celui-ci renvoie aux nombreux textes que j'ai rédigé depuis des mois, voire des années, et concernant les multiples thèmes que j'ai abordé ici ou ailleurs à un moment ou à un autre. Certains textes s'intéressent à l'actualité plus ou moins immédiate, d'autres se penchent sur les différents aspects de la religion, de la civilisation, de l'histoire, de la littérature, de ma... [Lire la suite]
25 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 305 à 307 ; Foi et libre arbitre, cinquième partie :

Il est d'ailleurs à préciser qu'en ce qui concerne ces intégristes chrétiens, ils sont souvent de fervents partisans de l'Extrème-Droite, et du Front National en France. Aux États-Unis, ce sont les républicains les plus acharnés, se battant contre le droit à l'avortement, contre la contraception, contre le mariage gay, pour l'Amérique blanche. Comme quoi, que ce soit chrétiens, musulmans, ou juifs, leur but est de convertir la Terre entière à ce en quoi ils croient. Ils prônent l'Amour de Dieu, la solidarité, l'aide aux pauvres, la... [Lire la suite]
24 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 305 à 307 ; Foi et libre arbitre, quatrième partie :

Ça, c'est déjà un premier point. Le second, c'est qu'en partant du fait que chacun est censé avoir son libre arbitre, que quiconque est libre de se faire sa propre opinion en fonction des données qui sont à sa disposition, il a le droit – le devoir, même – de réfléchir à ce qu'on lui dicte ; y compris en matière religieuse. Surtout, en matière religieuse. Comme je le soulignais au début de cet exposé, chacun peut – ou non – adhérer aux pensées, au réflexions, aux thèses qui sont les miennes. Chacun peut accepter ou refuser,... [Lire la suite]