19 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 297 à 299 ; Changement de Civilisation, troisième partie :

Un exemple tout simple qui, je l'imagine, va faire grincer des dents à plus d'un : En 2016, le monde est à l'aube de l’Ère « tout-technologies ». Est-ce un bien, est-ce un mal. Pour moi, ce n'est pas la question essentielle. Pour répondre aux gens qui me la poseraient quand mème, je leur dirai ceci : Chaque transformation en profondeur de notre société a ses bons et ses mauvais cotés. C'est indéniable. Les uns ne vont pas sans les autres. Ce n'est pas pour autant que cela l'a défendu d'évoluer. En tout état de... [Lire la suite]

19 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 896 à 898 / 1803

Asie du Sud-Est, XIIIème siècle :   A cette époque, la magie de l’Orient se répand dans toute l’Europe, surtout celle des marchands, qui voient à l’Est un avenir prometteur de richesses. De grands voyages sont entrepris vers Chypre, Constantinople, la Mer Noire et au-delà. C’est dans cette atmosphère si prenante, que naît en 1254, Marco Polo, au sein d’une famille de marchands vénitiens.   Car, depuis longtemps, la Cité des Doges est à la pointe du commerce européen. Contrôlant les routes de la soie et de la... [Lire la suite]
18 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 296 à 297 ; Changement de Civilisation, seconde partie :

Depuis l'Aube de l'Humanité, et plus particulièrement les débuts de la civilisation telle que nous la connaissons – il y a plus de 5000 ans maintenant -, l'Homme a suivi un chemin long et difficile. Sa route a été semée d'épreuves, de cataclysmes, de guerres, d'épidémies. Des modes de civilisation, des religions, des idéologies, des traditions, etc. sont nées, ont grandi, se sont épanoui, puis ont régressé, avant de s'éteindre ou de se métamorphoser en autre chose. Cela a été vrai hier, c'est vrai aujourd'hui, ce sera encore vrai... [Lire la suite]
17 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 894 à 895 / 1803

Philippe le Bel, qui a tenu tète au pape quelques années auparavant, montre en 1307 une intransigeance implacable dans une autre affaire d’importance : il s’agit du procès du Temple.   En effet, l’Ordre des chevaliers du Temple est d’une richesse qui a de quoi faire pâlir d’envie le roi. Profitant de la faiblesse du pape Clément V et s’appuyant sur des dénonciations accusant les Templiers d’hérésie et de sodomie, Philippe lance l’attaque en 1307.   Pourtant, juste après son arrestation, Jacques de Molay demande... [Lire la suite]
16 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 293 à 295 ; De ce que je partage au travers de mes textes philosophiques, quatrième partie :

Beaucoup sont encore des « moutons » nourris à ces antiques vérités qui s'accrochent désespérément afin de perdurer. Mais comme le Christianisme qui, en Occident, recule partout où la connaissance et la raison progressent, il en sera de même dans les pays en voie de développement le moment venu. L'Islam et le Judaïsme, sous leurs formes les plus extrêmes n'y échapperont pas non plus. Le nier, c'est aller contre le sens de l'Histoire. Le néo-capitalisme à bout de souffle, la prédominance des États, le libéralisme... [Lire la suite]
15 septembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 891 à 892 / 1803

En 1293, Russolin devient l’homme Mystère de l’Ordre du Temple. C’est lui qui, dès lors, rédige un certain nombre de ses statuts occultes. C’est aussi lui qui, désormais, est le seul à connaître – avec le Grand Maitre – le lieu exact où est caché son trésor ; bien que celui-ci ne soit pas sur le domaine des seigneurs de Fos. Qui plus est, il a la bénédiction de la Famille de Vaux pour le protéger par tous les moyens.   De fait, de temps en temps, et sur instruction expresse du Grand Maitre des Templiers lui même,... [Lire la suite]

14 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 290 à 292 ; De ce que je partage au travers de mes textes philosophiques, seconde partie :

Il n'est pas, non plus, inintéressant de constater que c'est il y a quelque mois, lorsque j'ai véritablement débuté cette rédaction intellectuelle d'envergure, que les hommes et les femmes des différents groupes de ce réseau social, d'autres sites se concentrant sur les thèmes que j'aborde, ont commencé de plus en plus à se pencher sur ce que j'écris. La conclusion à en retirer, à mon humble avis, c'est qu'il y a une demande – beaucoup plus importante que je ne le songeais au départ – pour ce style d'article : des articles... [Lire la suite]
12 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 286 à 289 ; Conscience universelle, troisième partie :

Toutefois, je le répète, je n'en n'ai cure. Je suis aussi conscient que se dévoiler ainsi, déclamer ses sentiments, ses passions, ses beautés et ses laideurs, ses rêves et ses cauchemars, ses facilités et ses difficultés, n'est pas quelque chose qui se situe dans les « normes ». Surtout au sein d'un lieu tel que celui-ci. Mais, une fois encore, je m'en fiche. Ces médisances, si elles m'atteignent parfois, ne me font pas dévier des buts qui sont les miens. Que ce soient les « amis virtuels » que je fréquente, que... [Lire la suite]
07 septembre 2017

Mémoires, pages 40 à 42 / 311

La seconde librairie que j'ai visité, j'y avais davantage mes habitudes que celle où ma mère m'a offert ma première boite de l’œil Noir. Elle se situait non loin de l’arrêt de bus proche du lycée. Mais je devais longer plusieurs avenues avant d'y arriver. Je m'y rendais une fois par semaine. Puis, je me dirigeais vers l'édifice où je devais passer ma journée à étudier. J'y entrais, saluant le propriétaire au passage. Je m’avançais vers le fond de la boutique. Je suivais du regard les présentoirs sur lesquels étaient habituellement... [Lire la suite]
06 septembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 283 à 284 ; Conscience universelle, première partie :

Il me semble que l'une des choses les plus difficiles au monde est de creuser au plus profond de soi-même. Je suis sûr que l'une des choses les plus ardues dans l'existence d'un individu est de se livrer aux autres sans avoir peur d’être critiqué, moqué, rejeté, violenté, ou blessé. Je suis certain que l'un des exercices les plus exténuant est de se dévoiler aux autres tel que l'on est en réalité : avec ses forces et ses faiblesses, ses joies et ses tristesses, ses bonheurs et ses malheurs, ses réussites et ses échecs… Je suis... [Lire la suite]