14 mai 2017

Ecrire sur soi, première partie :

C’est un exercice très difficile que d’écrire. Et ça l’est encore plus lorsqu’il s’agit d’écrire sur soi. Tout simplement parce que l’on ne peut pas être totalement objectif quant au regard que l’on porte sur soi. Tantôt, on met les meilleurs cotés de sa personnalité en avant. On montre ce qui peut être l’objet d’admiration, d’honneurs, de respect, de joie, ou de bonheur. Tantôt, on met nos souffrances, nos malheurs, nos blessures, nos épreuves, nos désillusions, en avant. Et là, on est regardé avec inquiétude, horreur,... [Lire la suite]

02 mai 2017

La nouvelle Bibliothèque Nationale, rue de Richelieu, seconde partie :

Je suis fabriqué ainsi. Ces traits appartiennent à mon ADN, à ma personnalité. Je suis incapable de fonctionner autrement ; mème si je le désirais. A plusieurs reprises, j’ai essayé de me forcer à obéir à d’autres règles – volontairement ou non. Le seul résultat que j’en ai retiré a été d’innombrables blessures, des souffrances qui marquent mon existence pour toujours. Mêlés d’une incompréhension et une intolérance des membres de ma famille, à l’égard de l’individu que je suis réellement. Mêlés d’une tristesse et un désarroi... [Lire la suite]
28 avril 2017

Le 10 Janvier 2017, seconde partie :

Seul Aymeric réussissait à me voir tel que j’étais réellement ; au-delà de ces apparences. Seul Aymeric était fier d’avoir un frère aîné qui écrivait ; qui était admiratif devant les connaissances que je possédais, devant ce don pour les mots et les phrases qui faisait partie intégrante de ma personnalité. Seul Aymeric n’avait pas honte de dire à ses amis, à ses proches, que mes préoccupations, mes centres d’intérêts, mes passions, ma vocation, étaient respectables, honorables, valorisantes. Seul Aymeric, dans mon... [Lire la suite]
26 avril 2017

Le 10 Janvier 2017, première partie :

Le 10 Janvier 2017, mon petit frère Aymeric, né le 10 Janvier 1980 aurait eu 37 ans. Et aujourd’hui que je me sens seul, abandonné par ceux et celles que j’apprécie de manières diverses et variées ici ou ailleurs, il me manque encore plus qu’habituellement. Il n’y a pas un jour, pas une heure, pas une minute, où je ne pense pas à lui, où je le pleure. Il n’y a pas un instant, depuis ce fatidique Samedi 25 Juillet 1998 où il a perdu la vie, où cette fêlure ne se rappelle à moi. Car il était cette lumière, cette joie, ce bonheur... [Lire la suite]
20 avril 2017

Des mots aux maux :

Des maux aux mots, il n'y a qu'un pas ; une frontière qui se meut en permanence aux fins fonds de mon esprit tourmenté. Ces maux qui me hantent jour et nuit, et que je crie à la face du monde, lorsqu'en mots je les transforme. Ils sont inscrits dans ma chair, ils s'écoulent de mon âme en permanence. Ils me brisent à chaque fois que je transpire leur virulence. Ils sont présents en moi, que je le désire ou non, que je l'accepte ou non, que je les fuis ou non. Ces maux suintent des plus infimes parcelles de mon existence. Ces mots... [Lire la suite]
08 avril 2017

Invisible au regard des miens, cinquième partie :

Je n’ai donc qu’une unique façon d’y échapper : fuir. Partir, m’isoler, me retrancher dans cette forteresse où nul ne peut m’atteindre. Où nul ne peut me museler, m’interdire de m’exprimer librement ; tel que je suis véritablement. Je me réfugie dans ma chambre, à visionner un film, à lire. Je me réfugie dans le bureau, devant mon ordinateur, pour écrire, pour dialoguer avec mes contacts virtuels d’ici ou d’ailleurs. Je rêve de partager avec eux ou elles des conversations au cours desquelles je pourrais être moi-même. A la... [Lire la suite]

31 mars 2017

Sclérose en plaques et justice :

Je me nomme Dominique Capo. Je suis né le 22 Octobre 1969 à Marseille. Je suis le compagnon de Vanessa Ruiz, qui est née le 21 Octobre 1973. Nous sommes en couple depuis Septembre 2004 ; nous sommes pacsés depuis Aout 2012.   Si je vous fais parvenir cette missive particulièrement longue au nom de ma compagne, c'est qu'elle et moi avons besoin de spécifier certains points.   En effet, il faut savoir que nous sommes tous les deux des personnes handicapées. Vanessa a une légère atrophie du... [Lire la suite]
31 mars 2017

Invisible au regard des miens, première partie :

J’aime ma famille. J’aime ma mère ; j’aime ma grand-mère, j’aime ma sœur, ainsi que son compagnon et mes neveux. Plus que je ne saurai le dire. Plus que mes pauvres mots ne sauraient le décrire. C’est un sentiment que je garde au fond de moi ; dans mon cœur, dans mon âme. Il est cet ultime refuge auquel je m’accroche désespérément comme une bouée de sauvetage, lorsque tout le reste s’effondre inexorablement devant moi. Lorsque je me sens perdu, oublié, trahi, blessé, humilié. Lorsque les aléas de l’existence me conduisent... [Lire la suite]
30 mars 2017

Rève et cinéma, troisième partie :

  Mais surtout, je rêve de rencontrer, de partager, d’échanger, de dialoguer, avec certaines des personnes qui sont si importantes à mes yeux, ici et ailleurs. Une, notamment, qui se reconnaîtra aisément puisque nous communiquons souvent ensemble. Ces personnes qui enflamment mon âme, mon cœur, qui enchantent mon esprit à chaque fois que je suis en contact avec elles. Elles n’ont aucune notoriété le plus souvent, elles sont uniquement elles-mêmes, avec leur personnalité, leurs centres d’intérêts, leurs passions, leurs ambitions,... [Lire la suite]
27 mars 2017

Au coeur des Ténèbres :

Le voyage au cœur des ténèbres est long et solitaire. Il est dur et il est dangereux. Il est constellé de moments de peur, de sentiers tortueux, et de gouffres abyssaux. Des montagnes aux sommets vertigineux le parsèment. Des marais fétides, des déserts sans fin, s'y dessinent. Des créatures sombres, à peine humaines, y habitent.   Parfois même, jeter un regard dans leur direction à de quoi rendre fou le plus valeureux et le plus téméraire des aventuriers. Combien y sont morts, leurs os recouverts de poussière... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,