23 février 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1033 à 1035 / 1803

Vers 1590, le nouveau visage de l’Eglise catholique se lit également dans l’art. La pudibonderie qui a voilé les nudités de la Chapelle Sixtine fait désormais place à un « dirigisme esthétique » qui s’appuie sur les règles du concile de Trente : la puissance et la beauté doivent être au service du dogme et permettre le déploiement solennel de la liturgie. Consacrée, l’église romaine de Gesù – la première de l’Ordre Jésuite – en est l’illustration : la nef spacieuse et claire, à l’acoustique soignée, la chaire... [Lire la suite]

29 janvier 2018

Main tendue

Hier soir, en commentaire de mon texte accompagné d'une image montrant un œil laissant couler une larme de tristesse, une personne me disait ceci : « Combien de tristesse et de douleur dans votre cœur, chaque fois que vous lit. Que de tristesse et que de souffrance. Combien j'aimerais voir un jour un sourire sur votre visage. ». Je ne peux contredire cette personne. Comme le spécifie quelqu'un d'autre, je suis un écorché vif. En effet, depuis ma plus petite enfance, du fait de mon handicap – une hémiplégie partielle... [Lire la suite]
27 janvier 2018

Blessaures :

Il y a des personnes qui vous jugent et vous condamnent sans savoir. Elles s'érigent en détentrices de Vérité Absolue en fonction de critères qui n'appartiennent qu'à elles. Elles se réfèrent à ce qu'elles sont, à leur parcours de vie, à leurs épreuves, à leurs choix individuels, à leurs milieux socio-professionnels ou culturels, à leur éducation, etc. Et elles supposent que ce qui est exact pour elles est vrai pour qui que ce soit. Et elles croient fermement que tout le monde peut être comme elles ; est capable de franchir ses... [Lire la suite]
27 janvier 2018

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 1020 à 1021 / 1803

Le 8 Novembre 1519, Cortés est en vue de la cité de Tenochtitlan, splendide ville blanche avec ses pyramides et ses palais sur pilotis. Un lieutenant du conquistador, Diaz del Castillo, écrit : « Nous croyions voir les merveilles de « l’Amadis de Gaule » - roman chevaleresque publié en 1508 -. ». Moctezuma n’accueille pas un capitaine, mais un dieu, auquel il fait soumission. Les autels ruissellent du sang des victimes sacrifiées. Pour asseoir sa victoire, Cortés dénonce les Dieux vaincus comme de faux Dieux,... [Lire la suite]
26 janvier 2018

Femmes exceptionnelles :

Ma vie est complexe. Elle est davantage centrée vers mes pensées, mes savoirs, mes cheminements intérieurs, que vers ce qui se dévoile au travers des apparences. Elle est teintée de mots, d'émotions, d'imaginaires, de rêves et d'espoirs. Elle est constituée d'épreuves, d'épuisements, de cauchemars, de duretés qui n'ont ni pitié ni regrets ; qui déchirent, qui mutilent, qui brisent. Rares ont été les fois où j'ai touché, ou même frôlé, le bonheur et la joie d'être considéré, aimé, apprécié pour l'individu que je suis... [Lire la suite]
25 janvier 2018

Epuisements :

Vous qui me lisez plus ou moins régulièrement, peut-être n'imaginez-vous pas combien il m'est difficile de me dévoiler à vous ? Peut-être ne percevez-vous pas les épreuves intérieures, les cheminements rugueux et épuisants, que je vis, pour vous offrir une parcelle de l'homme que je suis ? C'est une souffrance intolérable, souvent insurmontable, de vous aborder ainsi. D'avoir alors ce sentiment ancré au plus profond de mon âme et de mon cœur, de vous déranger, de vous perturber, de vous importuner. C'est un déchirement, une... [Lire la suite]

28 décembre 2017

Ma maman

Ma maman est ce que j'ai de plus précieux au monde. C'est elle qui m'a donné vie. C'est elle qui me suit jour après jour, que je pleure ou que je rie. Elle m'a éduqué, elle m'a permis de grandir, d'être aujourd'hui celui que je suis. Elle est mon phare dans la nuit. Elle est une des nombreuses routes sur laquelle je chemine.   Parfois je suis d'accord avec elle, parfois je ne le suis pas. Nous nous opposons, nous nous déchirons, nous nous éloignons et nous nous retrouvons. Mais, avant tout, nous nous aimons. Je la... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
18 décembre 2017

Poème spectral :

Il y a des amours qui ne se vivent pas ; il y a des amours qui se subissent. Il y a des amours qui ne sont fait que de larmes et de sang ; ils ne se constitués que de cauchemars et de souffrances : ils ne sont exposés qu'à la folie, à la moquerie, au rejet, et à la médisance.   Il y a des amours qui sont pires que la mort ; pires que l'Enfer le plus terrifiant ; pires que les flammes les plus incandescentes ou la morsure du froid le plus pénétrant. Ils sont solitaires. Ils rappellent ses quêtes nées... [Lire la suite]
09 décembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 968 à 969 / 1803

Par ailleurs, à ce moment là, partout en Flandres, le « béguinage » devient une véritable institution monastique qui échappe à ses règles habituelles. Instruites, marquées par les courants mystiques, les religieuses de Belgique et des Pays-Bas qui s’y adonnent réclament une indépendance spirituelle qui les fait parfois taxer d’hérésie et donne lieu à des procès ecclésiastiques. Pour résister aux pressions, celles-ci s’organisent donc en petites communautés et s’acquittent de missions diverses – enseignement, infirmerie,... [Lire la suite]
01 décembre 2017

Extrait de lettre :

Nous sommes tous différents. Et chacun a ses propres limites, chacun a ses propres capacités, ou pas. Chacun réagit différemment en fonction des événements auxquels il est confronté. Ce qui peut sembler facile, surmontable, pour une personne, l'est moins pour une seconde, ne l'est pas du tout pour une troisième. Par contre, ce qui n'est pas surmontable pour cette première personne, l'est pour la seconde, ou l'est partiellement pour la troisième. Une infinité de façons d'éprouver ceci en fonction des gens, des situations, des... [Lire la suite]