12 juin 2017

Mon sacerdoce, première partie :

J'avoue que, désormais, pour davantage de prudence, j'imprime systématiquement chaque texte, article, exposé, récit, ou poème, que je publie sur Facebook ou ailleurs sur Internet. Ils sont également à l'abri dans le disque dur de mon ordinateur. Et je ne les diffuse que temporairement sur les réseaux sociaux. De fait, je les ai en permanence à portée de la main. Depuis le début de cette semaine, j'ai repris mes feuillets que j'ai nommé « Brèves Philosophiques » depuis le début. Rangés au sein de trois classeurs de 350... [Lire la suite]

15 mai 2017

De Deiteus Mythica, pages 785 à 787 / 1804 :

En 956, Hugues a seize ans, le nouveau roi Lothaire son cousin, en a treize. Ils sont placés sous la tutelle de leurs oncles : le roi Otton Ier et l’archevêque de Cologne. Outre son titre, le nouveau duc des Francs possède une dizaine de comtés – Paris, Senlis, Orléans, etc. – et administre plusieurs abbayes dont celle de Saint Martin à Tours, d’où il tire son surnom : Capet venant de Capa, allusion directe au manteau – ou cape – de Saint Martin conservé dans ce monastère. Des liens de famille l’attachent aux plus... [Lire la suite]
12 mai 2017

Où écrire à propos de mes figurines conduit parfois ma pensée, quatrième partie :

En tout cas, tout ça pour dire que depuis que j’ai découvert « Figurines et collections », je poursuis et j’étends mes séries de figurines concernant les diverses époques de l’Histoire de l’Humanité. Dont l’Égypte Antique, quand des figurines évoquant cette période sont publiées. Et jusqu’à l’Aube du 20e siècle, bien que je possède deux ou trois séries d’envergure limitée sur le siècle le plus meurtrier et le plus monstrueux qu’ait connu notre civilisation. Néanmoins, si je devais me pencher sur les deux conflits... [Lire la suite]
08 mai 2017

Où écrire à propos de mes figurines conduit parfois ma pensée, seconde partie :

Il faut avouer que mon budget mensuel en figurines, toutes séries confondues, approche les 450 euros. C’est beaucoup, je le sais. En même temps, je ne sors pas, je n’ai pas de voiture, j’ai des revenus suffisants pour me faire ce plaisir. L’un des seuls, avec les livres et les films, que je m’accorde. Les inconvénients de mon état, en tant qu’handicapé, de solitaire dû à mon travail d’écrivain qui ne voit pratiquement jamais personne, etc. sont largement plus lourds à porter. Si je pouvais sortir de chez moi pour aller à la... [Lire la suite]
04 mai 2017

Où écrire à propos de mes figurines conduit parfois ma pensée, première partie :

Durant la semaine qui vient de s’écouler, j’ai commencé à recevoir les figurines que j’ai commandées, concernant mes achats du mois de Janvier. Mais, pour le moment, je ne les ai, ni photographié, ni filmé. En effet, je suis encore chez ma mère, dans ma famille, pour quelques jours. Et évidemment, il m’est impossible de les disposer sur les étagères où elles devraient normalement rejoindre les autres. De fait, la photo que vous voyez-là, est tirée du site « Figurines et Collections ». Figurines et collections et un... [Lire la suite]
28 avril 2017

Le 10 Janvier 2017, seconde partie :

Seul Aymeric réussissait à me voir tel que j’étais réellement ; au-delà de ces apparences. Seul Aymeric était fier d’avoir un frère aîné qui écrivait ; qui était admiratif devant les connaissances que je possédais, devant ce don pour les mots et les phrases qui faisait partie intégrante de ma personnalité. Seul Aymeric n’avait pas honte de dire à ses amis, à ses proches, que mes préoccupations, mes centres d’intérêts, mes passions, ma vocation, étaient respectables, honorables, valorisantes. Seul Aymeric, dans mon... [Lire la suite]

14 avril 2017

Epuisé, seconde partie :

Évidemment, je ne peux lutter contre cela. Quand je suis assis autour de la table, et que j’entends ressasser tous ces gargarismes de « l’entre-soi » auxquels je n’appartiens pas – auxquels je n’ai jamais appartenu – parce que ce n’est ni dans mon caractère ni dans ma personnalité -, je suis vidé de toute énergie. Je suis épuisé ; comme si un poids insoutenable était maintenu en équilibre au sommet de mes épaules. Nul ne s’en rend compte, nul ne s’en préoccupe. Je ne suis qu’un faire-valoir, qu’une potiche destinée à... [Lire la suite]
11 avril 2017

De Deiteus Mythica, pages 758 à 760 / 1804 :

  En 870, géomètre et astronome, Léon le Mathématicien doit son surnom à l’étendue de sa culture, qui embrasse tous les domaines de la Connaissance – « mathèmata », en grec -. Il enseigne dans une école secondaire. Bientôt, l’Université de Constantinople renaît au palais de la Magnaure : Léon le Mathématicien y enseigne la philosophie. Il invente un télégraphe optique, qui relie la frontière orientale à la capitale et permet d’avertir, en moins d’une heure, d’une éventuelle incursion arabe.   Or, sa... [Lire la suite]
10 avril 2017

De trop :

Parfois, comme aujourd’hui, j’ai le sentiment d’être de trop sur cette Terre. J’ai le sentiment que ce que j’éprouve au fond de mon âme et de mon cœur est trop pesant pour les hommes et les femmes qui me sont chers. J’ai l’impression de porter un poids trop lourd pour mes épaules ; un poids, que tel Sisyphe au sein du Tartare, je traîne derrière moi depuis la nuit des Temps ; et ce, jusqu’à la fin des Temps. Parfois, comme aujourd’hui, la peur me submerge et déchire mon âme et mon cœur ; jusqu’à les lacérer, les... [Lire la suite]
09 avril 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 757 à 758 / 1804 :

Empire Byzantin, IXème siècle :   Nicéphore mène une politique énergique : recrutement pour l’armée, redressement financier. Il tente même de calmer les querelles religieuses en appelant au patriarcat un autre Nicéphore, intellectuel de renom. Mais il ne peut contenir la poussée des Bulgares. Le 26 Juillet 811, l’armée byzantine est écrasée et Nicéphore est tué.   En 813, Léon V l’Arménien renverse Michel Ier – le successeur de Nicéphore - et devient Empereur d’Orient. Les persécutions contre les iconoclastes... [Lire la suite]