25 juin 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 820 à 822 / 1803 :

C’est à cette date que la « tapisserie de Bayeux » est réalisée en Angleterre, à la demande de l’évêque de Bayeux, Odon, demi-frère du Conquérant. Cette tapisserie est en fait une toile de lin brodée. Sur 70 mètres de long, elle raconte la bataille de Hastings et les événements qui la précédent. Les représentations, d’un réalisme minutieux, donne une idée précise de l’armement des combattants. Le chevalier Normand porte une cotte de mailles et un casque conique, fait de lames de métal ajustées. Il s’abrite derrière un... [Lire la suite]

24 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 101 à 103 ; Pauvre Père, troisième partie :

Connaissant les faits historiques, les bases sociologiques, philosophiques, théologiques, culturelles, traditionnelles, géographiques, etc. sur lesquels ils s'appuient, je ne peux être qu'outré que des gens continuent à faire la sourde oreille, à vouloir demeurer aveugles face à cette réalité. Je me demande comment ils peuvent encore « croire », alors que les explications rationnelles, alors que les sources d'où ils tirent leur dévotion ont été modifiées, adaptées, modelées, choisies délibérément – en en laissant d'autres... [Lire la suite]
23 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 99 à 101 ; Pauvre Père, seconde partie :

Mais non, cette Humanité désire rester accrochée aux basques de son Père. Les Enseignements qu'il lui a offert comme base, il les considère comme tout ce qu'il y a à savoir. Alors qu'ils ne sont que des éléments épars, et que c'est à lui, et à lui seul, de les compléter, de les enrichir, de les diversifier. Pas parce que son Père lui a dit de le faire ; uniquement parce que, comme tout enfant, un jour, celui-ci doit quitter sa famille pour mener sa propre vie...   ***   Je souhaiterais souligner ceci, parce que cela me... [Lire la suite]
22 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 97 à 99 ; Pauvre Père, première partie :

Avant de retourner à la rédaction de mon texte en cours, qui avance assez lentement en ce moment, vu le nombre de personnes qui me posent des questions sur les brefs exposés que je publie ici et ailleurs - je ne m'en plains pas d'ailleurs, car je suis heureux de pouvoir modestement contribuer à la réflexion qu'ils suscitent -, je voudrais partager avec vous une observation qui m'a traversée l'esprit hier soir. A ce moment-là, comme chaque soir de 22h à 1h du matin, pour ceux et celles qui ne le savent pas, je lis, et beaucoup. Cette... [Lire la suite]
21 juin 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 816 à 818 / 1803 :

En 1100, l’architecture Romane se distingue de toutes celles qui l’ont précédée par sa voûte en pierre, qui remplace désormais, en dépit de son poids, la charpente de bois qu’il fallait reconstruire après chaque incendie : qu’il s’agisse de la voûte en berceau simple, ou de la voûte en berceaux transversaux.   Ce sont les maçons des pays de la Loire qui, dès le début du siècle, abandonnent la voûte en moellons et mortier héritée des Romains et montent l’église entière en pierre taillée. Les nombreuses carrières du bord... [Lire la suite]
29 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 56 à 58 ; Migrants, tout ce que nous leur devons, troisième partie :

C'est au 13ème siècle, avec la naissance des premières banques en marge des Croisades et de l'élargissement progressif de ces échanges à d'autres contrées jusqu'alors inexplorées – plaines de Russie, Afrique Subsaharienne, pays Scandinaves essentiellement – que ces modes de fonctionnement se sont modifiés. Cela a été encore plus flagrant avec la découverte des Amériques et l'exploitation systématique des richesses qu'elles recelaient. L'afflux d'or, d'argent, de matières précieuses, de nouvelles sortes d'aliments, etc., a profondément... [Lire la suite]

28 mai 2017

A propos de Jésus :

Certes Ponce Pilate est connu, mais pas par l'influence qu'il a eu dans la vie de Jésus. On en retrouve sa trace dans des "relations romaines" de cette époque, quant à sa nomination en Judée, son parcours politique, etc.n Ce que n'importe quel historien peut retrouver en faisant des recherches sur l'Empire Romain de ce temps là.   Quant à Jésus lui mème, il faut savoir que Jésus, Marie, Joseph, etc. sont des prénoms extrêmement répandus a cette époque en Judée. Cette tombe dont tu parle, j'en ai déjà entendu parler, et tous... [Lire la suite]
26 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 51 à 53 ; Qu'est-ce-que la Vérité, troisième partie :

De ce fait, je demeure convaincu que se fier à une seule et unique « vérité » - religieuse, idéologique, philosophique, scientifique, etc. - est la chose la plus dangereuse qui soit au monde. Mes observations personnelles durant mes années de recherches à la Bibliothèque Nationale m'ont amené à remettre en question ces commandements. J'ai découvert que, plus on a de sources concernant tel ou tel sujet, plus on est libéré des jugements à l'emporte-pièce, des à-priori, ou des préjugés. Car nous en sommes tous, plus ou moins... [Lire la suite]
11 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 46 à 48 ; Si Dieu existe, troisième partie :

Personnellement, j'ai assez longuement et profondément étudié l'origine de tous ces mythes, j'ai assez lu ces livres saints, pour déceler derrière la plupart de leurs textes ces fondamentaux plurimillénaires. Quant à ma foi personnelle, si je crois en quelque chose de plus grand que moi, jamais je ne lui donnerai de nom. Jamais je ne me référerai à ces livres afin d'ancrer mes convictions. C'est par l'étude de la diversité et de la multiplicité des vérités et des incertitudes modelées par notre monde et notre univers, que je me forge... [Lire la suite]
09 mai 2017

Brèves Philosophiques, pages 43 à 45 ; Si Dieu existe, première partie :

Il est navrant, et même terrifiant, que, dès que l'on touche au Coran, à la fois musulmane, ou à ses traditions, ceux et celles qui « croient » se crispent et ne supportent pas aucune critique, ou aucune réflexion sensée. Ils arc-boutent sur les textes dont ils ont été instruits depuis leur plus tendre enfance. Ils les défendent sans jamais faire appel à leur raison où ce que la science, l'histoire, la philosophie, ou toute autre connaissance leur indique. Pire encore, beaucoup refusent ces dernières de toutes leurs forces,... [Lire la suite]