09 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 161 à 163 ; Amalgames, aveuglements et simplification, dernière partie :

Et ce n'est pas en nous cachant les yeux, en nous dérobant à notre part de responsabilité, en feignant l'innocence ou l'ignorance, que les faits changeront. Les faits sont durs, brutaux, sans états d'âme, impitoyables. Ils sont constitués de nuances issues de myriades de particularités, de spécificités, de caractéristiques, d'attributs. Nous en sommes tous les acteurs, volontaires ou involontaires. Nos parents, nos grands-parents, nos ancêtres, également. De même que leurs actions, que leurs engagements, que leurs réalisations, que... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

08 août 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 860 à 861 / 1803

Asie du Sud-Est, XIIème siècle :   En 1113, alors que l’Empire Khmer est en proie à de nombreux troubles depuis les années 1080, les Chams Vietnamiens franchissent soudainement ses frontières. De fait, au bout de quelques mois, le Pouvoir vacille, avant de passer aux mains de Suryavarman II. Peu après, il décide de faire bâtir une nouvelle Cité au cœur de l’unique zone Angkorienne encore épargnée. Il demande à ce que celle-ci soit appelée « Angkor Vat » - ou, « Capitale Temple ». Il surveille... [Lire la suite]
30 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 151 à 153 ; La Grande Menace, troisième partie :

Comme je l'ai détaillé dans ma longue tribune d'hier, ce sujet est très complexe, et a des répercussions à la fois économiques, politiques, religieuses, stratégiques, militaires, industrielles, géo-politiques, etc. J'ai sûrement omis de détailler plusieurs de ses aspects, comme me l'ont signalé un ou deux de mes contacts qui ont lu ce texte jusqu’à son terme. Mais si cela a été le cas, ce n'est pas intentionnel. Il faut dire qu'à la fin, j'étais exténué par cette séance de rédaction marathon. Lorsque j'écris un texte, quel que... [Lire la suite]
29 juillet 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 848 à 849 / 1803

En 1171, plusieurs Alchimistes se rendent compte que, lorsqu’ils expérimentent leur Science, ils doivent tenir compte d’un certain nombre de choses. Tout d’abord, ils doivent tracer autour d’eux, sur le sol, et en cercle, de nombreux hiéroglyphes se rattachant aux signes du Zodiaque. Mais ceux-ci ont une couleur bien déterminée : La première et la septième Maisons du Ciel doivent être en relation avec des idéogrammes blancs ; la seconde et la douzième, des idéogrammes verts ; la troisième et la onzième, avec des... [Lire la suite]
24 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 141 à 143 ; Mardi 22 Mars 2016, troisième partie :

La Gauche n'est pas en reste d'ailleurs. Ces attentats sont une aubaine pour essayer de redorer son blason à l'orée d'un quinquennat désastreux. Malgré toutes ses promesses, François Hollande n'a pas réussi à résorber le chômage. Au contraire, la situation s'est aggravée. Les affaires se sont succédé aux affaires. Les différents courants socialistes – comme républicains – se déchirent pour évincer le « chef » aux prochaines primaires. La crise boursière et financière de 2008 n'en finit pas d'avoir des répercussions dans... [Lire la suite]
20 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 135 à 136 ; Le statut de la femme en Religion, troisième partie :

Quand j'y songe, en résumant en quelques mots tout ceci, j'ai l'impression que la femme est considérée comme une marchandise destinée, de son berceau à sa mort, à être la possession de l'Homme. D'abord de son père ; de ses frères ou de ses cousins ensuite, si celui-ci meurt prématurément. Puis, de son mari, et enfin, de son ou de ses fils qui la mettent sous tutelle. Tandis que les Califes possédaient des harems constitués de dizaines de concubines, ou que les musulmans d'hier ou d'aujourd'hui sont autorisés à être polygames.... [Lire la suite]

19 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 133 à 135 ; Le statut de la femme en Religion, seconde partie :

Actuellement, l'Islam – et plus particulièrement celui que l'on dit « intégriste » ; mais parfois pas uniquement – suit cette même idéologie. Les femmes sont voilées pour ne pas tenter les hommes qu'elles croisent dans la rue. Comme si les hommes qu'elles croisent étaient des bêtes en rut prêts à leur sauter dessus. Les amoureux sont obligés de se cacher afin de pouvoir passer un moment plus ou moins intime ensemble. Souvent, il y a relation sexuelle, mais annale ou buccale, afin que cela ne se voit pas au moment du... [Lire la suite]
18 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 132 à 133 ; Le statut de la femme en Religion, première partie :

Un des méfaits « concrets » de la Religion, et qui fait depuis un certain temps la « une de l'actualité », est la manière dont celle-ci considère la femme ; et, par ricochet, l'enfant. La femme, malgré les belles paroles et les passages de la Torah, de la Bible, et du Coran, qui se réfèrent à sa place au sein d'une société théologique, est à chaque fois considérée comme inférieure à l'homme. Elle n'est destinée qu'à engendrer une descendance ; masculine, de préférence. Lorsqu'on suit les préceptes... [Lire la suite]
16 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 130 à 132 ; Addendum à mon article "les Paradoxes du Phénomène Religieux", dernière partie :

Mais je vous le répète : renseignez vous par vous même pour vous apercevoir si ce que je dis est vrai ou non. C'est le meilleur précepte que je puisse vous conseiller. Et puis, au lieu de vouer aux gémonies, une dernière chose : lisez les autres textes sur la Religion que j'ai déjà publié. Si vous ne les retrouvez pas, je suis susceptible de vous les fournir. Cela ne me pose pas de problèmes, si vous avez une adresse mail ou vous les expédier. Car, bien entendu, ce texte, de même que celui d'hier, ne dévoilent pas... [Lire la suite]
15 juillet 2017

Brèves Philosophiques, pages 128 à 130 ; Addendum à mon article "les Paradoxes du Phénomène Religieux", troisième partie :

Aujourd'hui, la connaissance de l'Homme, du Monde, de l'Univers, est infiniment plus vaste qu'à l'époque où ces religions sont nées, se sont développées, puis se sont éteintes ; pour la plupart d'entre elles. Mais celles qui sont mortes se sont malgré tout partiellement perpétué au travers des apports qu'elles ont transmis aux dogmes et aux textes religieux actuels ; à la vision que ces dernières portent en elles. Je sais que beaucoup vont me fustiger. Cependant, il est incontestable que les religions de l'Antiquité, se... [Lire la suite]