04 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 336 à 338 ; Pourquoi je ne "crois" pas, seconde partie :

En effet, pour résumer, et avant d'aborder ce que j'aimerai y rajouter, voici que j'ai retiré de mes décennies d'études sur le phénomène religieux : Un, théologiquement parlant, il est maintenant avéré que nombre des préceptes sur lesquels s'appuient la Religion, sont confus, contradictoires, volontairement obscurs – et donc sujets à interprétation. Ils datent de plusieurs milliers d'années, en des temps où les dogmes n'étaient transmis que par voie orale. De ce fait, ils étaient modelé, transformés, manipulés, au gré des... [Lire la suite]

31 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 276 à 277 ; De l'imperfection de l'Enseignement scolaire, seconde partie :

Ce que je veux souligner, en remémorant ces faits, c'est que notre système actuel, si imparfait soit-il, est assez récent. Par ailleurs, les programmes changent quasiment chaque année. Une fois, c'est un certain nombre de matières qui sont mises en avant. L'année suivante, le programme est modifié. C'est quasi-systématique à chaque rentrée scolaire ; que ce soit en primaire, en secondaire, ou pour l'université. Nos enfants ont tant de matières, dont beaucoup qui n'existaient pas, ou qui n'étaient pas mises en avant à l'époque... [Lire la suite]
27 août 2017

Brèves Philosophiques, pages 271 à 272 ; De l'Education de nos enfants, seconde partie :

Là, le problème est autre, quelle que soit la technologie qu'ils ont entre les mains. C'est une question d'éducation familiale et de milieu social, en plus de leur rejet de la scolarité. Les parents travaillent tous les deux, rentrent tard. Ils ont des frères et des sœurs dont il faut s'occuper, ils n'ont pas le temps l'envie, de se plonger dans leurs livres après être rentrés de cours. Ils vivent dans des cités parfois, où être un bon élève est mal vu, est sujet de moqueries ou de rejet. Dans les milieux plus aisés, "pourquoi... [Lire la suite]
13 mai 2017

De Deiteus Mythica, pages 783 à 785 / 1804 :

L’Eglise, de son coté, résiste mal à la tourmente des grandes invasions. Les clercs, dont l’existence doit être vouée à l’étude et à la prière, se laissent happer par les grands conflits du moment, et prennent parti dans toutes les querelles qui déchirent l’Occident.   Alors qu’aux temps Carolingiens, les Princes ont dû respecter l’autorité et le savoir des évêques, ils profitent désormais du désarroi des moines et des prêtres pour mettre la main sur les immenses propriétés de l’Eglise. Ce sont en effet maintenant les ducs et... [Lire la suite]
27 décembre 2016

Transmettre, troisième partie :

Je sais que tous ne se manifestent pas par des commentaires, que tous ne me lisent pas régulièrement. Il y en a qui me lisent qu'épisodiquement, car chacun fait en fonction du temps qu'il peut y consacrer ; ce qui n'est pas toujours simple ou facile. Chacun a sa vie à mener et c'est naturel, normal. La famille, le travail, etc. priment avant tout. Parfois aussi, en fonction des périodes – vacances, emplois du temps surchargés, préoccupations personnelles -, ce n'est pas leur priorité. Et là également, c'est tout à fait naturel,... [Lire la suite]
21 septembre 2016

Transmettre :

Comme vous le savez tous et toutes si vous avez lu mes deux textes d'hier, j'ai récemment été affecté par la perte d'un proche parent il y a tout juste une semaine. Durant plusieurs jours, mon moral n'a pas été très bon. Cela s'est ressenti dans la plupart de mes textes postés ici ou ailleurs durant cette période. Il est vrai que, pour chacun d'entre nous, la mort d'un membre de sa famille est une épreuve particulièrement douloureuse. Et je remercie du plus profond de mon cœur, de mon âme, et de ma conscience, tous ceux et toutes... [Lire la suite]