X1

Lorsque je contemple cette cité aux reflets d'Apocalypse, je ne peux m'empêcher de songer à tous ceux qui, comme moi, lui ont survécu. Combien ont vu leurs proches périr sous les feux de l'Enfer ? Combien, aux premières lueurs de l'Aube, ont, impuissants, découvert ; leur père ou leur mère, leur frère ou leur sœur, les traits figés par les affres de la souffrance. Nul ne le sait ; et je gage sur ma foi en Ceux jadis surgis du Ciel, que nul ne le saura jamais ; irrévocablement.

Je me souviens encore de ce moment d'effroi qui s'est emparé de nous ; lorsque cette Terreur a commencé à dévorer l'Univers et que nous sommes tombé à genoux ; en dévisageant cette Nuée semant indéfiniment mort et démence. Décimant cruellement Contrées et multiple humaines Créations ; pour l’entraîner dans le Néant ; jusqu’à la briser dans ses fondements. C'est pour cette raison, je m'en souviens encore, qu'un cri glacé d'Horreur absolue a soudainement traversé le Firmament ; que nous nous sommes figés, comme si nous avions été foudroyés sur place brutalement ; en réalisant que jamais nous ne pourrions contrarier cet immonde déchaînement. Car, effectivement s'en est suivi au sein du vaste océan ; de douleur et de tourments, l'apparition d'une immonde vague qui a déferlé avec saisissement. Et a déchiré l'espace et le temps frénétiquement ; emprisonnant au sein de ses eaux boueuses et teintées d'abominations ; les Enfants tentant désespérément d'échapper à ces improbables changements d'Age et de Civilisation.
Et si aujourd'hui, tandis que tant de décennies se sont écoulé si lentement ; j'ose évoquer cet instant terrifiant ; durant lequel nous avons subi ces bouleversements ; c'est parce que miraculeusement, je suis de ceux qui ont compris ; que chaque pas en avant de cette Humanité sans espérance ; est condamné destiné à vivre de nouveaux déplacements ; de cette Terre qui, cela ne me surprend désormais aucunement, ne vois en nous que des Etres indignes et insignifiants. Puisqu’incapables d'entreprendre pour le bien commun ; cette avancée fondamentale nous ouvrant les portes du prochain degré de l'Evolution...
Dominique