X1En même temps, là où cet objectif Religieux – dans le but proclamé d'approcher le Divin davantage – est vicieux, c'est qu'en s'appuyant sur celui-ci, la Religion incite à la culpabilisation de ce que fait de nous des êtres humains. C'est ce qui explique que les Religieux encouragent à la soumission totale à Dieu et à ses dogmes. Parce que, disent-ils, si nous voulons être sûrs de sauver notre âme, si nous voulons avoir une place dans l'Autre-Monde pleine de joie et de bonheur aux cotés du Seigneur, nous devons abandonner notre Humanité au profit de la Religion. Ce dont, évidemment – et ces clercs, imams, etc. le savent parfaitement – est impossible à réaliser.

Mais, il s'agit là d'un emprisonnement, d'un désir d'emprise totalitaire sur notre statut d'Homme. C'est pour cela encore, que dans leur esprit, il faut nous détacher de tout ce qui est « matériel », de toute « richesse », de tout « désir », etc. Parce que, plus nous en serons détachés, plus nous serons enchaînés à eux ; et donc, plus proches de Dieu.

Toute connaissance, toute ambition personnelle, toute individualité, toute volonté d'émancipation, etc. est le reflet de notre Humanité, des sentiments divers et multiples qui nous animent. L'amour d'une femme ou d'un homme, les passions humaines, la science remettant en cause la véracité des lois et des enseignements religieux, l'exploration de ce qu'il y a ailleurs, etc. ; tout cela est lié à cette étincelle humaine qui fait la spécificité de notre espèce.

Or, c'est très dangereux pour la Religion. Parce que cette Humanité amène le doute, conduit à désirer s'émanciper, à tenter de renverser l'ordre établi pour accéder à ces éléments de notre conscience muselée par ces préceptes. Parce que vouloir connaître ce qui existe ailleurs, parce que chercher à comprendre, se demander pourquoi, où, par d'autres moyens, fragilise le pouvoir que la Religion tente de nous imposer à tout prix. Il faut donc laisser les Hommes dans l'ignorance, la peur, et la culpabilité.

Alors, encore une fois, que parallèlement, la Religion, hurle à qui veut l'entendre, son amour de l'autre, sa tolérance, la prévenance, son écoute des besoins et des désirs de celui qui est perdu, terrorisé, incompris, blessé, humilié, etc. Alors qu'en réalité, ce que clame la Religion comme étant digne, étant honorable, comme étant des valeurs respectables et source de concorde, de bonheur, et d'espoir, sont déjà en nous. Il suffit juste de les développer par nos propres moyens, avec nos propres modèles, grâce à nos propres forces ou faiblesses, grâce aux rêves qui sont les nôtres. Grace à l'amour qui nous anime…

Tout simplement, parce que nous sommes humains, rien que des humains ; uniquement des humains. Et qu'à vouloir approcher des idéaux inatteignables, on en arrive, par le biais de la Religion, à nous transformer en intolérants, crédules, barbares, violents, capables de meurtres, de déclencher des guerres, de torturer. Puisque les préceptes Religieux qui nous portent, et au nom de ce qui devrait développer ce qu'il y a de meilleur en nous, nous métamorphosent en l'opposé de ces mêmes idéaux...