15 novembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 362 à 364 ; Humanité et religion, dernière partie :

En même temps, là où cet objectif Religieux – dans le but proclamé d'approcher le Divin davantage – est vicieux, c'est qu'en s'appuyant sur celui-ci, la Religion incite à la culpabilisation de ce que fait de nous des êtres humains. C'est ce qui explique que les Religieux encouragent à la soumission totale à Dieu et à ses dogmes. Parce que, disent-ils, si nous voulons être sûrs de sauver notre âme, si nous voulons avoir une place dans l'Autre-Monde pleine de joie et de bonheur aux cotés du Seigneur, nous devons abandonner notre... [Lire la suite]

03 novembre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 936 à 937 / 1803

Au début du siècle, Manuel II Paléologue succède à son père Jean V – mort en 1391 – à la tète de l’Empire Byzantin. Le nouvel Empereur est un prince de valeur, mais il n’a plus les moyens de profiter de la crise ottomane ; sa survie dépend à présent de l’Occident. Il ne peut compter sur les républiques italiennes : celles-ci redoutent la chute de Constantinople, qu’elles jugent pourtant inévitables ; car, si les comptoirs maritimes sont encore souvent sous autorité impériale, tout l’arrière pays, tant en Asie Mineure... [Lire la suite]
02 novembre 2017

Brèves Philosophiques, pages 356 à 357 ; Humanité et religion, première partie :

Il y a un autre aspect lié au phénomène religieux auquel j'ai songé récemment, et que je souhaiterai développer ici un instant. Car, il faut bien avouer qu'il y a une multitude d'aspects qui sont à creuser en ce qui concerne ce sujet vaste et complexe ; riche, fascinant, passionnant, intéressant, important. Mais également montrant combien la nature humaine qui lui est rattaché, l'est tout autant. L'un des piliers de la Religion – et quelle que soit la confession ou le dogme auxquels on a prêté sa foi – se targue d'enseigner... [Lire la suite]
30 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 932 à 934 / 1803

Les Aztèques possèdent un nombre illimité de divinités. Ils ont ainsi quatre cents dieux pour le pulque, sève fermentée de l’agave, auquel ils attribuent un pouvoir dissolvant. Le nombre de quatre cents symbolise en effet l’infini. Les Mexicas intègrent en outre dans son panthéon les dieux des peuples conquis, au prix de quelques « adaptations ». Tlaloc, le dieu de la Pluie, est le plus important d’entre eux. Représenté avec des crocs à la mâchoire et aux yeux en forme de « lunettes » de serpent, il rivalise en... [Lire la suite]
28 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 931 à 932 / 1803

L’époque du shogunat des Ashikaga, à partir de 1338, est connue sous le nom de « période de Muromachi ». Surveillant les deux Empereurs, Ashikaga Takauji instaure sa loi sur tout le pays. Mais la rivalité entre les deux cours impériales entraîne une suite de guerres civiles ininterrompues.   Takauji doit en effet lutter contre Go-Daigo, qui n’abandonne pas ses prétentions au trône. L’Empereur meurt en 1339, mais son fils Go-Murakami continue le combat. Takauji doit également résister aux guerriers qui se rebellent... [Lire la suite]
26 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 929 à 931 / 1803

Asie du Sud-Est, XIVème siècle :   En 1385, les Mongols sont chassés de Chine par une nouvelle Dynastie Asiatique : la Dynastie Ming. Puis, en 1392, un Général Ming envahit la Corée, conquiert la totalité de son Territoire. Il s’y proclame Souverain autonome en y créant le Royaume de Choson. Il y fonde sa propre Dynastie : la Dynastie Yi. Il transforme ses principales Métropoles en Carrefours Commerciaux avec l’Extrême-Orient. Il accepte même que des Artisans Japonais s’implantent au cœur de celles-ci. Il est... [Lire la suite]

24 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 928 à 929 / 1803

Chine, XIVème siècle :   Zhu Yuanzhang naît dans une famille de paysans misérables de Chine centrale. Il entre bientôt comme novice dans un monastère bouddhique, non par conviction, mais pour survivre. Après la fermeture du monastère, le jeune homme devient un de ces moines mendiants qui sillonnent des routes de Chine. De haute taille, robuste, il ne rêve que de luttes et de combats.   En 1352, il s’engage dans la secte des Turbans Rouges, mais il sait très vite prendre ses distances avec les rebelles, pour mener... [Lire la suite]
20 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 927 à 928 / 1803

Asie du Sud-Est, XIVème siècle :   En 1349, une révolte éclate au Sud du Siam, et le chef des rebelles, Ramadhipati, fonde une nouvelle dynastie. Il se donne aussi une nouvelle capitale, Ayuthia, conquiert les autres royaumes thaïs et commence à imposer ses dominations au Cambodge et à la Birmanie.   Au contact des Khmers, les Thaïs accèdent à la culture indienne, dont ils connaissent déjà le Bouddhisme, qui a pénétré au Yunnan. Le Bouddhisme hinayana – le Petit Véhicule – devient bientôt religion... [Lire la suite]
18 octobre 2017

Brèves Philosophiques, pages 347 à 349 ; Juste un grain de sable, seconde partie :

Comme pour n'importe quel autre sujet étudié de façon la plus rigoureuse, la plus sérieuse – et en dehors de tout dogme ou idée religieuse préconçue – possible, les réponses existent. Il suffit de les chercher. Il suffit de lire les ouvrages des professionnels ayant travaillé des années durant, et en se basant sur des données fiables, incontestables et incontestées, rigoureuses, etc, leur permettant d'avancer les enseignements qu'ils en ont tiré. Mème sans lire tous leurs ouvrages systématiquement, des résumés de ceux-ci existent sur... [Lire la suite]
11 octobre 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 922 à 923 / 1803

Sans enthousiasme...   En 1348 également, Edouard III fonde le prestigieux Ordre de la Jarretière. Il lui donne pour but de restaurer l’idéal incarné par la Table Ronde du Roi Arthur. Il la divise donc en deux Sociétés Secrètes ; l’une devant être dirigée par le souverain lui même ; et l’autre par le prince des Galles. Il identifie ensuite chaque Société grâce à treize Membres Majeurs : Douze Disciples et un Grand Maitre.   Car Edouard III sait très bien, pour l’avoir lu dans les ouvrages de Chrétien de... [Lire la suite]