17 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 87-88 à 90 ; les dessous d'une migration de masse, dernière partie :

  Souffler sur les braises de nos instincts les plus primaires que sont la peur et la méfiance sont des mécanismes de contrôle des populations aussi vieux que la Civilisation humaine. L'Autre, l’Étranger, a toujours été vu comme la source de tous les maux du pouvoir en place. Jadis, ce sont été les Juifs. Durant deux-milles ans, ils ont été les boucs-émissaires de l'Europe. Combien de fois ont-ils été chassés de nos contrées parce qu'ils les gangrenaient ? Du Moyen-Age à nos jours, on les a accusé de vouloir dominer le... [Lire la suite]

17 juin 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 811-812 à 814 / 1803 :

Languedoc, Sud de la France, XIème siècle :   Dès 1020, les Bogomiles comment à s’infiltrer dans tout le Sud de l’Europe Orientale. Ils prennent d’abord pied en Italie ; certains Vénitiens, en effet, font du commerce avec la Dalmatie et Byzance ; des échanges intellectuels sont entrepris. L’hérésie Y à un grand succès, où ses adeptes sont nommés « paritains », par assimilation aux révoltés du siècle précédent.   Ensuite, leurs Principes se répandent en Occitanie, puis remontent jusque sur le... [Lire la suite]
16 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 86 à 87 ; les dessous d'une migration de masse, troisième partie :

Tout ce que nous savons faire, par contre, c'est geindre. Geindre parce que ceux et celles que nous avons conduits – sans le désirer, j'en conviens – à la misère et à l'expatriation, nous supplient de les aider. Geindre parce que parmi eux, existent peut-être quelques djihadistes susceptibles de mener des attaques-suicides sur notre sol. Entre parenthèses, une fois encore, nos Gouvernants savent renflouer des banques afin d'éviter la banqueroute de groupes financiers et boursiers. Ils exigent que les dotations de l’État concernant tel... [Lire la suite]
16 juin 2017

Deux de mes combats, première partie :

Aujourd'hui, je souhaiterais souligner deux faits qui me semblent importants de rappeler. Le premier est lié à mes lecteurs et lectrices occasionnels ou ne se manifestant que rarement. Le second est d'un ordre plus général. Il semble en effet que ces deux points soient à clarifier : Premièrement, lorsque je publie ici un article concernant l'actualité la plus chaude et la plus immédiate, celui-ci ne se concentre que sur un aspect de la problématique à laquelle je m'attaque. Ça a notamment été le cas pour mes exposés les plus... [Lire la suite]
15 juin 2017

Avec espoir et angoisse

Je suis conscient que je ne suis pas le plus malheureux du monde, loin de là. J'ai une vie plutôt agréable, qui me permets de me consacrer à mon métier, à ma vocation d'écrivain J'ai les moyens financiers pour cela. Mon handicap, celui de la personne de ma famille dont j'ai la charge, ainsi que sa sclérose en plaques, sont certes lourds à porter pour moi. J'en subis les conséquences nerveusement, moralement, psychologiquement, régulièrement.   C'est étrange pourtant, depuis un moment, le fait d'avoir changé un tout petit peu... [Lire la suite]
Posté par dominique913 à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
15 juin 2017

De Deiteus Mythica, le Mythe des Demi-Dieux, pages 810 à 811 / 1803 :

L’île de Malte, quant à elle, devient au cours de cette période la plaque tournante de l’esclavage en Méditerranée, car ses ports servent de base de départ aux corsaires qui pillent les rivages Chrétiens et y capturent de quoi alimenter les harems orientaux. En 1090, Roger, fils de Tancrède de Hauteville, s’empare de l’île et met fin à ce trafic. Les communications maritimes sont donc coupées entre les Etats musulmans d’Occident et leurs bases d’Egypte et de Syrie. Mais la conquête Normande laisse les musulmans libres de pratiquer... [Lire la suite]

14 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 82 à 84 ; les dessous d'une migration de masse, première partie :

Une fois encore, je vais peut-être m'attirer les foudres de certains et de certaines qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Je vais aller à l'encontre du regard que portent certains et certaines qui voient les « Migrants » comme des hordes d'envahisseurs et d'islamistes prêts à renverser la civilisation occidentale. Entre parenthèses, je dirai qu'ils voient le problème que ceux-ci posent à l'Europe à court terme. Et de ce fait, ils font le jeu de extrémismes, des racistes, des xénophobes et des paranoïaques... [Lire la suite]
14 juin 2017

Mon sacerdoce, seconde partie :

Par contre, je souhaite souligner ceci ici afin de répondre à des critiques que je reçois de temps en temps. Car celles-ci sont répandues lorsque je publie un long texte ici ou ailleurs sur Internet : quand j'écris un article, exposé, ou autre, destiné à être partagé sur les réseaux sociaux ou ailleurs, je n'effectue jamais de relecture ; contrairement à mes ouvrages destinés à être envoyés à des éditeurs. En effet, si je m'y employais, je n'aurai plus de temps à consacrer à la poursuite de la rédaction de mes livres en... [Lire la suite]
13 juin 2017

Brèves Philosophiques, pages 80 à 82 ; Et demain, seconde partie :

De « Lucy » à « Adriana Karembeu », l'être humain n'a fait qu'évoluer. Il est apparu il y a près de trois millions d'années maintenant. Une goutte d'eau au sein du parcours de notre planète de sa naissance – il y a 4,5 milliards d'années – à son anéantissement – d'ici quelques autres milliards d'années. Je ne sais pas si celui-ci est destiné à atteindre cet Age avancé. Personnellement, je ne le crois pas. Certes, il a encore des millénaires, voire des millions d'années, d'existence devant lui. Et malgré les... [Lire la suite]
12 juin 2017

Que de certitudes ; regard sur le Premier Tour des Législatives 2017 en France

A l'origine, je n'avais pas l'intention de me manifester après le résultat du Premier Tour des Élections Législatives. Je pense avoir déjà beaucoup commenté le séisme qu'a été l'arrivée d'Emmanuel Macron à l’Élysée. J'en avais aussi écris d'autres concernant les Primaires de la Droite et de la Gauche, qui résumaient assez bien ma pensée à propos de ce qui était inévitablement sur le point de se produire. Pourtant, le fait d'avoir écris un commentaire au texte de mon amie qui est une personnalité du monde des médias et du... [Lire la suite]